Entrée journal #5 - Janvier

blog pioupiou-éclair journal marie fananas écrivain

Hohoho ! Joyeux Noël !

 

Ah ! ben non ! Noël c’est passé depuis trois semaines… Maintenant, c’est la mode du « Bonne année ! Meilleurs vœux ! Et la santé, surtout ! ». Je crois qu’une fois qu’on a dit ça, on a tout dit. Ensuite, il faut le répéter à chaque fois qu’on croise quelqu’un de nouveau et cela durant tout le mois de janvier. En février c’est terminé parce que ça porte malheur, il paraît.

 

Ces dernières années j’essayais d’être inventive en envoyant mes vœux le 1er janvier. Cette année par contre, je n’ai pas été très originale… Allez savoir pourquoi… Je suis plutôt éteinte ces temps-ci. C’est sûrement le temps ! Bref, j’ai quand même fait ma BA, et dans l’ordre, s’il vous plaît. Oui, parce qu’il y a des règles de bienséance à respecter, tout de même. Donc, la famille proche, on lui souhaite la bonne année de vive voix, en direct ou au téléphone. Après, la famille moins proche et les meilleurs amis, je leur envoie un texto. Et enfin, pour toutes les connaissances, je passe par facebook. Bon, cette année, j’ai un peu honte, je pense que j’ai oublié du monde…

 

Le mois de janvier c’est aussi le mois des réunions pour les vœux officiels d’untel ou untel. Ô joie des bilans de l’année et des perspectives de la suivante, des bons sentiments et des projets grandioses. On se croirait chez les bisounours, en janvier. Les gens sourient et te souhaitent du bonheur. C’est tout mignon ! En plus, c’est la période des galettes des rois ! Miam !

 

C’est vraiment spécial, le mois de janvier. Il y a une impression de flottement, je trouve. Ça me fait penser à un puzzle qui explose le 31 décembre et qu’on tente de remettre en place à partir du 1er janvier en espérant que les pièces ne seront pas tout à fait les mêmes que l’année précédente. Tout est un peu brouillon, en janvier. D’abord, on ne sait jamais quel jour on vit : les calendriers et agendas sont soit terminés, soit pas encore arrivés. Ensuite, on ne sait pas quoi manger : est-ce qu’il faut terminer les restes des fêtes ? ou est-ce qu’on doit redevenir raisonnable ? Et enfin, c’est le bazar dans tous les papiers parce qu’il faut classer l’année passée et démarrer la suivante sans se perdre. Le gros b****l !

 

Ah ! Janvier ! Le mois du renouveau, des bonnes résolutions et puis des soldes, aussi. Mais ça c’est une autre histoire… Bref, un mois où les discussions tournent invariablement autour : des vœux, des fêtes de fin d’année ou de la neige. Un mois un peu étrange et hors du temps, quoi.

Écrire commentaire

Commentaires : 0