M comme Marie

image blog subliminal

J’adore traîner sur Unsplash ! Je tombe souvent sur des photos qui m’inspirent une idée, un sentiment… Avec cette photo-ci, je n’ai pas pu m’empêcher d’y voir un M ! Ce ne sont que les Maisons Cubes de Rotterdam, mais moi, j’y vois un M, comme Marie ! C’est carrément égocentrique !!! Trop la honte…

photo unsplash

Bref, je vais quand même parler de la photo et de son auteur. Et puis, ça m’a aussi fait penser à tous ces sites sur la signification des prénoms. Du coup, j’ai été voir ce qu’on dit de mon prénom. Quel caractère je devrais avoir selon eux. Je me suis rendu compte qu’ils n’étaient pas tous sur la même longueur d’onde…

Une photo, une idée

photo unsplash maison cube rotterdam - blog marie fananas évrivain

La photo est parue sur Unsplash le 11 mars 2016. Elle a été prise par Tim Gouw, qui est d’Utrecht. Vous pouvez retrouver son travail sur http://ideationkings.com.

 

Le lieu où a été prise cette photo, ce sont donc les Maisons Cubes de Rotterdam, au Pays-Bas. Le lotissement, véritable emblème de la ville, est formé d’une quarantaine de maisons inclinées, construites dans les années 70-80.

 

Quand j’ai vu la photo pour la première fois, j’ai trouvé sympathique que ça forme un M (ça doit être mon côté narcissique). Ensuite, c’est l’angle de vue qui m’a plu. L’effet d’optique m’a paru original. Et puis, en y regardant de plus près, je me suis demandée à quoi ces immeubles pouvaient bien ressembler. Comment était-ce possible qu’on voit un M sous cet angle ?

 

Évidemment, si j’avais entendu parler des Maisons Cubes avant de voir la photo, j’aurais sûrement compris. Mais, en fait, je les ai découvertes grâce à cette photo. Merci Tim ! Ma culture générale compte une nouvelle information maintenant !

 

Pour ceux à qui ça ne parle pas, les Maisons Cubes. Voilà de quoi ça a l’air, sous un angle conventionnel :

photo maisons cubes rotterdam - blog marie fananas écrivain

Un prénom, un caractère

« Marie » c’est un prénom plutôt courant, qui a pas mal de variante et qui est utilisé depuis au moins 2000 ans. En dehors de ça, je ne m’étais jamais trop penchée sur ce qu’on disait des « Marie ». Mais quelques clics ont suffi à pallier à mes lacunes. Et je me suis rendu compte que tout le monde ne pense pas la même chose !

 

Nous avons donc deux camps pour un seul prénom :

Camp n°1

Marie est une perfectionniste exigeante et travailleuse, une méticuleuse dans une vie bien réglée. Sa personnalité affirmée et décidée la pousse à l’idéalisme, voire à l’élitisme. Elle a horreur de la légèreté, de la médiocrité et de la superficialité, ce qui la rend parfois autoritaire et peu tolérante. D’une grande patience, elle est disciplinée et volontariste.

 

Marie est introvertie, parfois même secrète. Elle cherche le naturel et la pureté. Elle rêve d’harmonie et de paix, d’où sa tendance à se montrer conciliante. Elle sait rester simple. Elle est généreuse et sensible.

 

En résumé, Marie peut paraître un peu froide au premier abord, mais c'est qu'elle est réservée et discrète. Sérieuse et appliquée, elle assume parfaitement toutes ses responsabilités, dans sa vie personnelle comme au travail.

Camp n°2

Marie est éblouissante, avec un petit côté star, un air distingué. Bref, elle fascine. Elle est noble et séduisante, pleine de fraîcheur. Sa personnalité rayonne et elle aime se mettre en valeur, à travers la mode notamment.

 

Indépendante, elle cherche la reconnaissance et les félicitations même si ses extravagances peuvent finir par fatiguer son entourage. Elle supporte mal la critique et peut se montrer orgueilleuse. Opiniâtres et entêtées, elles n'abandonnent pas facilement leurs entreprises ou leurs idées.

 

Susceptible, elle se démarque par son fort caractère et son ambition. Parfois brusque et impulsive, elle peut manquer de modération et faire des réflexions déplacées ou blessantes, qu’elle regrette vite.


 

Sur certains points, il y a quand même consensus :

 

Marie est un prénom d’origine hébraïque qui se fête le 15 août.

 

Ensuite, apparemment, il y a controverse sur la signification du prénom. Soit il viendrait des mots hébreux « mar » (goutte d’eau) et « yam » (mer) et voudrait donc dire « goutte de mer ». Soit il dériverait de « myriam » qui est traduit par « celle qui est aimée » ou « celle qui élève ».

 

Et puis, il y a les choses que j’ai découvertes :

 

L’âge moyen des Marie serait de 63 ans ou 78 ans selon le site consulté. Mais la tendance actuelle du prénom est en hausse. Cela dit, l’année qui a connu le plus de Marie c’est 1901 ! Ce qui explique sûrement l’âge moyen… Bref, il est quand même précisé que le prénom est ancien. Merci du scoop !

 

Cela dit, j’ai quand même appris que le prénom Marie était déjà très fréquent chez les Juifs à l'époque de Jésus-Christ. Ensuite, sa diffusion exceptionnelle est évidemment due à la sainte Vierge Marie, mère de Jésus. Mais il s’est peu donné jusqu'au XIe siècle parce qu’il suscitait respect et crainte. Ce n’est qu’après qu’il rencontre un succès fulgurant et devient pendant plusieurs siècles le prénom féminin le plus attribué dans plusieurs langues. Marie est le prénom numéro 1 en France au XXe siècle.

 

Il semblerait aussi que mon signe astrologique de prédilection soit le Sagittaire. Mon chiffre chance est le 1 ; ma couleur est le bleu et du coup ma pierre est le saphir (je suppose que c’est lié). Je suis aussi censée avoir un métal fétiche mais sur certains sites c’est l’or et sur d’autres l’étain… Lequel choisir ?

 


Au final, j’ai un peu eu l’impression de lire l’horoscope, en regardant ce qui se disait sur mon prénom. Je veux dire par là qu’avec les horoscopes, on a un peu tendance à en lire plusieurs et à choisir celui qui promet les meilleures journées. Là, c’était pareil. À chaque lecture, je regardais ce qui me ressemblait et ce qui était à l’opposé de mon caractère. C’est assez marrant quand ça ne correspond pas du tout. Mais quand ça colle bien, c’en est presque flippant.

 

Bref, en partant d’une photo des Maisons Cubes, on peut atterrir vachement loin, dites donc…

Ou alors c’est moi qui suis tordue ? À réfléchir…

Sources :

Écrire commentaire

Commentaires : 0