[Extrait] À quoi ça sert de rêver ?

blog inspire...et

 

 

« - Les rêves permettent d’améliorer qui nous sommes.
- Mais si on ne se réveille pas, on ne fait jamais rien ! »

 

Pour quel camp prendre parti, dans ce dialogue ? C’est délicat comme choix… Les deux résonnements se tiennent, en fait.

Rêver pour avancer

Je rassure tout le monde tout de suite, je ne mêlerai pas Freud à ce billet. Je n’ai pas de trop mauvais souvenirs de mes cours de philo mais je ne suis quand même pas assez calée pour parler des rêves sous cet angle-là.

 

Personnellement, je pense qu’avoir un rêve à exaucer, ça revient à se donner un objectif dans la vie. Ça aide à avancer. C’est la lumière au bout du tunnel, la récompense ultime. J’admire les gens qui ont des rêves, ils savent où ils vont, ce qu’ils veulent.

 

Bien sûr, j’ai des rêves aussi et je vais faire en sorte qu’ils se réalisent. D’ailleurs, il y en a un qui s’est déjà réalisé : mon livre a été publié ! Mais ensuite, que se passe-t-il ? Une fois le rêve devenu réalité, le monde s’arrête de tourner ? Non, bien sûr ! Une fois qu’un rêve s’est réalisé, on rêve plus grand !

Vivre en rêve

Le problème des rêves, c’est que par définition, ce sont des inventions de l’esprit, un produit de notre imaginaire. C’est souvent un endroit où tout est mieux, mais rien n’est réel. Attendre sans réagir qu’un rêve bascule dans la réalité, c’est la solution de facilité. Les rêves deviennent alors des refuges, mais aussi des objectifs inaccessibles. À quoi bon envisager qu’un rêve puisse s’exaucer ? Inutile d’entreprendre quoi que ce soit pour rendre le rêve réel, puisque c’est impossible.

 

Autant ne pas rêver et agir dans la réalité au lieu de croire à un miracle. Se contenter de rêver n’est pas suffisant. C’est transposer le rêve dans le monde réel qui est constructif. Mais est-ce seulement possible ? Un rêve reste-t-il un rêve s’il devient réalité ?

Quelques mots sur l’extrait en lui-même

J’ai un carnet dans lequel je note tous les éléments que je vois, que j’entends ou que je lis, susceptibles de m’inspirer à un moment ou un autre. En le passant en revue, j’ai retrouvé ce dialogue et j’ai décidé de le partager.

 

Si je me souviens bien, cet échange est extrait d’un jeu vidéo, Prince Of Persia, je crois. Il n’est pas exact au mot près, mais j’ai retranscrit l’idée générale. J’ai trouvé ce dialogue intéressant parce que les personnages ont des opinions opposées sur le sujet. Le premier croit au pouvoir des rêves alors que le second est beaucoup plus terre-à-terre. Mais au bout du compte, ils sont tout de même d’accord sur le fait qu’un objectif est nécessaire pour avancer.

 

Et voilà… un petit article vient enrichir le blog. Un article comme j’aimerais en écrire plus souvent. Non pas parce qu’il est plus court ! Plutôt parce qu’il s’agit d’écriture, pas de recherche. Je m’explique : je n’ai pas la science infuse et puis je préfère éviter de dire des bêtises donc avant d’écrire sur un sujet, je me documente. Du coup, l’article n’est pas entièrement de moi (attention, le côté narcissique ressort !). Celui-ci, il peut exister sans sources en bas de page. C’est rafraîchissant de n’avoir besoin que d’une feuille et d’un stylo.

 

Bref, je m’éloigne complètement de ce qu’est censé être une conclusion !

Alors ? Quel camp faut-il choisir ? Rêver améliore notre vie ou bien ça ne mène nulle part ?

Je laisse les commentaires pour répondre si quelqu’un en a envie !


Écrire commentaire

Commentaires : 0