Les Casse-têtes de la Langue Française : l'Accord des Adjectifs de Couleur

blog blabla

Grammaire et Orthographe, les meilleurs amis du monde, se joignent à nous aujourd’hui pour discuter des adjectifs de couleur. S’accordent-ils avec le nom ? Quand ? Comment ? Pourquoi ? Autant de questions que je me pose encore souvent ! Grrrr !

 

Donc un petit récapitulatif est le bienvenu. J’ai farfouillé la toile pour trouver des explications claires en la matière. Ci-dessous : le résultat de mes recherches !

La règle de base

blog marie fananas écrivain - image tranches de livres anciens

À l’école primaire, on nous apprend que :

L’adjectif de couleur s’accorde en genre et en nombre avec le nom.

Ex. : des foulards verts, une encre bleue, des perles noires.

 

S’il y a plusieurs mots pour exprimer la couleur, ces mots sont invariables.

Ex. : des jupes gris clair, des coussins jaune citron, des manteaux bleu marine, des drapeaux bleu blanc rouge.

 

Si la couleur est exprimée par un nom qui donne une image de la couleur, le mot qui indique la couleur est invariable.

Ex. : des tenues kaki, des peintures orange, des bottes marron.

Le livre de grammaire*, il dit que :

Les adjectifs de couleur sont variables dans deux cas :

1. Quand la couleur est indiquée par un seul véritable adjectif ; il s’agit des adjectifs les plus courants, de leur dérivé et des huit adjectifs suivants : alezan, bai, écarlate, fauve, incarnat, mauve, pourpre, rose [cf. la partie suivante « les cas particuliers »].

Ex. : une étoffe verte, des chevelures châtaines, des eaux noirâtres, une jument baie, de la soie cramoisie…

2. Lorsque la couleur est indiquée par plusieurs adjectifs s’appliquant à des objets différents.

Ex. : des cocardes bleues, blanches, rouges (= des cocardes bleues, des cocardes blanches, des cocardes rouges).

 

Les adjectifs de couleur sont invariables dans les autres cas

1. Plusieurs adjectifs désignant plusieurs couleurs réunies dans un même objet.

Ex. : des cocardes bleu, blanc, rouge (= des cocardes tricolores)

2. Deux adjectifs dont le second renforce ou atténue simplement le premier, qui est alors employé substantivement.

Ex. : des yeux bleu foncé, des chevaux gris pommelé

3. Deux adjectifs d’importance équivalente définissant une couleur « mixte » et liés par un trait d’union.

Ex. : des encres bleu-noir, des tons gris-bleu

4. Des noms employés seuls ou précisant un autre adjectif de couleur.

Ex. : une robe abricot, une jupe jaune abricot, des yeux noisette

5. Des expressions composées, avec ou sans trait d’union.

Ex. : jaune d’or, noir de jais, poivre et sel, lie-de-vin

 

*Le livre en question est le « Lexique des règles typographiques en usage à l’imprimerie nationale »

Les cas particuliers

blog marie fananas écrivain - image cameléon

Ils sont plus ou moins décrits dans la partie précédente mais on va s’y attarder un peu quand même.

Les invariables qui varient :

Les 8 noms communs suivants sont devenus, à l’usage, de véritables adjectifs de couleur et en conséquence s'accordent en genre et en nombre :

Alezan, bai, écarlate, fauve, incarnat, mauve, pourpre, rose, ultraviolet.

Les dérivés ou les couleurs bâtardes :

Les adjectifs comme : basané, blanchâtre, cuivré, doré, noiraud, olivâtre, orangé, rosé, rouquin, verdoyant

Ce sont des adjectifs dérivés d'un adjectif de couleur (vert > verdâtre) ou d’un nom de couleur (orange > orangé). Ils s’accordent en genre et en nombre avec le nom auquel ils se rapportent :

Ex. : Il y a des taches blanchâtres sur votre veste.

Paul portait une chemise orangée.

Cette région présente des plaines verdoyantes.

Huguette est rouquine.

 

Les adjectifs juxtaposés

Il s'agit de plusieurs adjectifs utilisés avec la coordination « et ». On distingue deux cas :

  • des chaussures vert et jaune : l'objet en question est composé de plusieurs couleurs ; on n'accorde pas (chaque chaussure contient du vert et du jaune)
  • des prunes jaunes et violettes : l'objet en question est d'une des couleurs ou de l'autre ; on accorde (il y a des prunes jaunes, et des prunes violettes)

Les adjectifs composés

Il s'agit des adjectifs simples complétés par un qualificatif (foncé, clair, passé, rabattu...) ou par un nom, ou bien de deux adjectifs pour indiquer une teinte intermédiaire (vert bleu, rouge orangé...). Dans tous ces cas, on n'accorde pas :

Ex. : des chaises vert pâle

des toits rouge brique

des yeux bleu-vert

...

Les mots casse-pieds :

On rencontre des adjectifs et noms de couleur dans certaines expressions invariables : être (fait) marron (= être dupé, attrapé, refait), être blanc-bleu (= avoir une réputation intacte), etc. D'autres varient naturellement, comme dans blanc comme neige, blanc de peur, rouge de colère, vert de rage... Par ailleurs, certains adjectifs de couleur peuvent être employés comme adverbes, auquel cas ils restent invariables (Elles voient rouge et rient jaune).

 

L'adjectif « châtain » s'accorde toujours en nombre (singulier ou pluriel), mais se met rarement au genre féminin :

Ex. : Des cheveux châtains - Elle est châtaine !

 

Si la couleur est un mot d'origine étrangère, alors l'adjectif de couleur ne s'accorde pas en genre et en nombre. C'est le cas pour « kaki » ou « auburn ».

Ex. : Des cheveux auburn.

 

Lorsque le mot couleur est suivi d’un adjectif de couleur, celui-ci demeure invariable même si le mot couleur est féminin.

Ex. : Ces robes couleur d’ébène se marient bien avec ces écharpes de soie.

Liste non-exhaustive des adjectifs de couleur invariables

blog marie fananas écrivain - image bonbons nounours colorés

Ils désignent une couleur par référence à un nom commun : des vêtements chair = des vêtements de la couleur de la chair.

  • Abricot, absinthe, acajou, acier, agate (et non agathe), alabandine, albâtre, aluminium, amadou, amande, amarante, ambre, améthyste, andrinople, anthracite, arc-en-ciel, ardoise, argent, argile, aubergine, auburn, aurore, avocat, azalée, azur,
  • balais, banane, biche, bistre, bitume, bordeaux, brique, bronze, bruyère, bulle,
  • cacao, cachou, cadmium, café, canari, cannelle, capucine, caramel, carmélite, carmin, carnation, carotte, carthame, cassis, castor, céladon, cendre, cerise, chair, chamois, champagne, châtaigne, chaudron, chêne, chocolat, chrome, chrysolithe, chrysoprase, ciel, cinabre, citron, clémentine, cobalt, coccine, cæruleum, cognac, coquelicot, corail, cornaline, crème, crevette, cuivre, cyan, cyclamen,
  • ébène, écrevisse, églantine, émeraude, épinard, étain,
  • feu, filasse, fraise, framboise, frêne, fuchsia,
  • garance, gazelle, géranium, giroflée, grenat, groseille, 
  • hâle, havane, héliotrope, horizon, hyacinthe,
  • inde, indigo, isabelle, ivoire,
  • jade, jonquille,
  • kaki,
  • lagune, laque, lavallière, lavande, lilas, lin,
  • magenta, maïs, mandarine, marengo, marine, marron, mastic, melon, merdoie, miel, mine, minium, momie, moutarde, muscade,
  • nacarat, nacre, nankin, nil, noisette, noyer,
  • ocre, olive, olivine, opale, opéra, or (les ors sont substantifs), orange, outremer,
  • paille, parme, pastel, pastèque, pêche, perle, pernod, pervenche, pétrole, pie, pistache, pivoine, platine, pomme, ponceau, porto, potiron, praline, prune, puce,
  • réséda, rocou, rouille, rubis,
  • sable, safran, sang, sanguine, saphir, sardoine, saumon, sépia, serin, sil, smalt, soufre, souris,
  • tabac, tango, taupe, thé, tilleul, tomate, topaze, tourterelle, turquin, turquoise,
  • vanille, vermillon, vison,
  • zinc.

 

L'ensemble constitué de plusieurs mots pour exprimer une couleur est invariable.

  • Arc-en-ciel,
  • bleu barbeau, bleu de Prusse, bleu foncé, bleu horizon, bleu marine, bleu Nattier, bleu noirâtre, bleu de nuit, bleu outremer, bleu roi,
  • caca d'oie, café au lait, coq de roche, cuisse-de-nymphe, cul-de-bouteille,
  • feuille-morte, fraise écrasée,
  • gomme cuite, gorge-de-pigeon, gris perle, gris de fer ou gris fer, gris de lin, gros bleu,
  • jaune clair,
  • lie-de-vin,
  • mine-orange,
  • noir de jais,
  • pain brûlé, poivre et sel,
  • rouge sang,
  • sang-de-bœuf, stil-de-grain,
  • terre de Sienne, tête-de-nègre, tête-de-Maure,
  • ventre-de-biche, vert-de-gris, vert doré, vert olive, vert soutenu.

En bonus, le cas du mot « couleur » lui-même

blog marie fananas écrivain - image craie de couleur

Quand le mot couleur qualifie une personne ou une chose, il est toujours au singulier :

Ex. : des crayons de couleur ;

des draps de couleur ;

des photos couleur ;

des téléviseurs couleur ;

des chaises couleur cuivre.

 

Quand le mot couleur ne qualifie pas l’objet (ou la personne) lui-même mais une pluralité de couleurs, il est au pluriel :

Ex. : des marchands de couleurs ;

une boîte de couleurs ;

une liste de couleurs ;

un mélange de couleurs claires et sombres.

 

Enfin, dans la locution en couleurs le mot est généralement au pluriel sauf dans l’expression haut en couleur (au sens de pittoresque, truculent).

Ex. : des photos en couleurs.

un téléviseur en couleurs.

des discussions hautes en couleur.

 

Au final, la théorie n’est pas si compliquée. Le tout est de savoir si telle ou telle couleur n’est pas le nom de quelque chose avant d’être un coloris. Plus facile à dire qu’à faire… Vive la langue française !

 

Je ne pense pas que ce sera le seul casse-tête auquel je m’attelle, j’en ai d’autres en réserve. J’ai choisi celui-ci pour démarrer parce que je ne me voyais pas en train de m’engluer dans des règles pleines d’exceptions ou qu’on n’utilise pas très souvent. Les couleurs, c’est plutôt courant comme souci.

 

Enfin, si vous avez des règles étranges qui vous font pousser des cheveux blancs,

n’hésitez pas à me laisser un message. Ça pourrait me servir aussi !


Méthodologie et sources :
Pour écrire tout ce qui précède, j’ai tapé « accord adjectif de couleur » dans les moteurs de recherche. Après avoir visité une trentaine de site sur le sujet, j’ai sélectionné ceux qui me paraissaient les plus clairs et utiles. J’ai ensuite sélectionné des extraits que j’ai mis bout à bout pour former le tout cohérent que voilà.

Les sites qui m’ont servi de sources ont été consultés dans la semaine du 2 au 8 mai 2016, il s’agit de :

-    http://www.aidenet.eu/grammaire11a.htm 
-    http://neoplume.fr/accord-des-adjectifs-de-couleur/
-    http://zendictee.fr/Billet/detail/27
-    http://mes-lecons-de-grammaire.fr/index.php?post/2014/03/19/Le%C3%A7on-d-orthographe-CM2%3A-les-adjectifs-de-couleur
-    http://monsu.desiderio.free.fr/atelier/adjcoul.html
-    http://www.aproposdecriture.com/comment-accorder-les-adjectifs-de-couleur
-    http://parler-francais.eklablog.com/adjectifs-de-couleur-a29368368
-    http://pourpre.com/langue/accord.php
-    http://ameliorersonfrancais.com/grammaire/couleurs/accorder-les-adjectifs-de-couleur/



Écrire commentaire

Commentaires : 0