"Les Oubliés" : les sources d'inspiration

blog livres

Qu'est-ce qui m'a inspiré pour écrire "Les Oubliés" ?


Les tomes 1 et 2 sont publiés aux Editions Thalie depuis cette année mais je les ai écrits bien avant ça, pendant que j'étais au lycée principalement. Cela remonte donc un peu...


Mais cet article sera l'occasion de mettre au clair ce qui m'inspire pour créer des personnages, des situations, etc...


Honnêtement, je ne me souviens pas exactement de tout ce qui a pu être à l'origine des Oubliés. Je pense même que je n'ai jamais su ce qui m'a donné l'idée de départ de cette histoire. C'est plus une somme de petits détails insignifiants qu'un seul et unique évènement.

Les personnages et leur caractère

article blog marie fananas écrivain image fresque personnages les oubliés tome 2

"Les Oubliés", c'est beaucoup de personnages. Et pour ne pas les confondre, il vaut mieux qu'ils soient tous différents les uns des autres. C'est un point sur lequel j'ai consacré pas mal de temps et d'énergie afin de définir pour chacun des particularités et aussi des expressions propres.


Etrangement, le personnage que j'ai eu le plus de mal à définir a été Axel, le personnage principal. C'est celui que je visualise le moins bien, finalement. Ne me demandez pas pourquoi...


blog marie fananas article les oubliés sources d'inspiration image kai beyblade fanart

Le plus simple à définir a été Yorick. C'est le seul pour lequel je n'ai pas eu à réfléchir et pour lequel j'ai une source bien précise (l'image à côté). Il s'agit d'un des personnages principaux d'un animé que je regardais quand j'étais petite. Il commençait par être un ennemi pour ensuite s'allier au héros. Il n'était pas très bavard, plutôt renfermé, et avait un passé assez sombre. Il était du genre mystérieux et qu'il ne vaut mieux pas avoir contre son camp (tous les détails sur ma source en lien ici).

 

J'ai retrouvé ce style de personnage dans ce que j'ai pu lire ou regarder par la suite mais, pour Yorick, ça a été lui mon point de départ, ma base en quelque sorte.

 

En ce qui concerne Nadjet, je me suis inspirée de ces filles très populaires et un peu garces. Suivant les histoires, elles sont chef des pom-pom girls ou déléguée de classe. Elles sont toujours au top de la mode et aiment se moquer des héroïnes, en général. Le caractère et la façon d'agir de Nadjet viennent de ça : elle est sûre d'elle, elle ne doute jamais d'arriver à ses fins.

 

Arielle, quant à elle, est presque à l'opposé de Nadjet, plus calme et moins sûre d'elle. Elle est aussi plus diplomate. De là à vous donner un personnage de référence à l'origine d'Arielle, c'est compliqué... En général, ce sont de petites choses qui m'inspirent : une expression, une façon de réagir, un détail physique. Du coup, chacun de mes personnages est plus une sorte de puzzle de plusieurs détails que le reflet d'une seule source d'inspiration. Je pense que si je prenais un personnage existant et que je le "clonais" dans une de mes histoires, j'aurais l'impression que c'est du plagiat. J'aime bien la sensation d'avoir créé un personnage. Reprendre celui d'une autre histoire pour le faire mien, ça ne me branche pas.

Les lieux et les situations

blog marie fananas les oublies sources inspiration image ruines deviantart

Pour les lieux et les évènements que traversent Axel et les autres dans "Les Oubliés", c'est comme pour les personnages, je me suis inspirée d'une multitude de petites choses glanées au fil de mes lectures et visionnages. Je l'ai déjà dit, je n'aime pas copier quelque chose d'existant, du moins pas tel quel. Où est l'intérêt puisque ça a déjà été fait ? C'est ce que je me dis. Ce qui m'intéresse c'est de créer un univers qui n'existe pas, quelque chose de nouveau, pour que ça ait plus d'attrait.

Après, je ne peux jamais en être certaine puisque je n'ai pas tout vu ni lu dans le domaine et donc il est possible que quelqu'un quelque part ait déjà eu la même idée que moi en matière d'histoire ou d'univers.

 

Mais revenons à mes sources d'inspiration. Pour ce qui est de Cité 12, je la vois comme une ville médiévale mais avec une technologie futuriste ou au moins actuelle ; un peu comme si la mode du futur c'était le style médiéval. Il n'y a que le Centre de Recherche et Développement qui est totalement moderne, sans une once de Moyen-Age.

À l'Extérieur, c'est plus ou moins comme à Cité 12, l'esprit reste moyen-âgeux avec moins de technologie qu'en ville.

 

En ce qui concerne les Ruines, c'est notre époque que j'avais en tête : des grandes avenues, des buildings, etc... mais laissés à l'abandon depuis des décennies voir plus et rendus à la nature. En cherchant des images qui correspondraient pour l’article "Les Oubliés" l'univers des livres en images, je suis parfois tombée sur des photos de ce à quoi ressemble Tchernobyl actuellement. Et c’est un peu l’idée que je me fais des Ruines.

 

Il est sorti bien après que j’ai écrit "Les Oubliés" mais l’univers graphique du jeu vidéo "The Last Of Us" colle aussi (les infos sur le jeu ici, si vous ne connaissez pas). Bon, l’histoire n’a rien à voir avec "Les Oubliés", pas de traces de zombies dans ce que j’ai écrit. Mais le monde dans lequel les héros du jeu évoluent a été laissé à l’abandon et les villes qu’ils traversent donnent une idée de ce à quoi les Ruines ressembleraient. À un détail près cependant, les Ruines des Oubliés sont en ruine depuis bien plus longtemps que celle du jeu vidéo.

 

Quelques très beaux concept arts du jeu et de ses ruines (dont un exemple ci-dessous) : en lien ici !

blog marie fananas écrivain "Les Oubliés" sources inspiration image concept art "The Last Of Us" ruines


J’étais aussi sensée parles des situations et de ce qui me les avaient inspirées. Le fait est que c’est plutôt délicat. D’une part parce que je ne voudrais pas gâcher le suspense à ceux qui n’ont pas lu les livres ; d’autre part parce que je n’ai pas d’élément précis à donner. Ça remonte à loin et puis, ma source c’est mon imagination en fait. Et, honnêtement, je ne sais pas vraiment comment elle fonctionne. Elle s’alimente de toutes mes expériences et elle les passe au mixeur pour en ressortir une idée. Du moins, c’est l’image que j’en ai !

 

Les Oubliés c’est l’aboutissement de plusieurs années de réflexion et de mise au point pour que l’univers soit cohérent, qu’il tienne debout de façon logique et que les évènements s’enchaînent bien. Du coup, mes sources d’inspiration vont jusqu’à mes livres d’Histoire-Géo et leurs explications sur comment fonctionne une société. C’est très varié !


Au final, les sources d’inspiration pour Les Oubliés sont quelque part dans mon cerveau mais où ? Bonne question ! Quand j’y pense, j’aime bien l’idée d’une sorte de tangram où chaque expérience est une pièce et pour créer une histoire et des personnages, on piocherait dans les pièces et on les assemblerait de différentes façon jusqu’à ce que ça donne une forme intéressante. Je crois que c’est comme ça que je fonctionne.

 

Bref, si jamais Les Oubliés vous ont fait penser à quelque chose de précis, mettez-le moi dans les commentaires ! Peut-être que c’est un des éléments déclencheurs auquel je n’ai pas pensé en écrivant ce billet (ou que j’ai oublié…).



Dans la même catégorie :

"Les Oubliés" : l'univers des livres en images - blog marie fananas
"Les Oubliés" autant de narrateurs que de personnages principaux
"Les Oubliés" : comment télécharger la musique - blog marie fananas écrivain
"Les Oubliés" Les bonus blog marie fananas écrivain
"Les Oubliés" : gros plan sur Thémis marie fananas écrivain


Écrire commentaire

Commentaires : 0